le volet économique

 

Le volet économique du projet repose sur :

  • le tourisme culturel : notre recherche est de valoriser la ruralité en mettant en valeur à la fois des sites ruraux peu connus, des pratiques culturelles, et les habitants de ces ruralités.
  • le tourisme vert, l’écotourisme ou tourisme responsable : Ce rapproché avec la nature et les techniques de vie courante moins énergivores et plus respectueuses de l’environnement, sont des atouts d’un tourisme responsable et conscient de la richesse de son environnement, surtout en Béarn. La survivance de ce patrimoine, et de la mémoire de nos aïeux, associée à des pratiques modernes d’économie d’énergie, constituent une haute valeur ajoutée attractive pour les touristes : mêler l’histoire locale et l’avenir à construire.
  • le tourisme solidaire : Cette singularité d’allier tourisme et social porte un nom, celui de tourisme solidaire. Ici, le fait de « consommer » une prestation touristique d’hébergement dépasse la simple transaction commerciale puisqu’elle participe à faire fonctionner une initiative solidaire d’insertion professionnelle.

 Activité économique envisagée : Tourisme en chambres d’hôtes et produits associés 

  • Activité principale : 

    Hébergement (demi-pension) en roulottes éco-construites, sur un site accueillant des animaux du sud ouest en voie de disparition, un potager et un verger biologiques 

    • Prestations en option payantes : 
      • Transport de bagages pour les marcheurs 
      • Paniers de fruits et légumes à croquer 
      • Location d’un âne bâté sur des boucles de randonnée aux alentours (Fichous-Mazerolles-Fichous 15 km ; ou Fichous-Arzacq-Fichous 40km)
      • Circuits touristiques des lieux remarquables environnants : Visite commentée de la Bastide d’Arzacq ; Découverte de Morlanne, son château, ses artisans ; circuit du goût : Les vignes-les fromages (Cabidos, Fichous).
      • Ateliers d’initiation à une pratique culturelle ou éco-pastorale pour enfants et adultes : Cardage et filage de la laine de brebis ; Teintures naturelles ; écriture d’autrefois à la plume d’oie ; Découverte de recettes locale
      • Vente de produits artisanaux associés au site : graines potagères biologiques, écharpes-bonnets-plaids en laine de brebis, petits objets (porte-clefs, marques-page, sachets de senteurs,…) 
  • Activité complémentaire : 

    Mise à disposition du site, de l’hébergement, et des activités au bénéfice de femmes en situation de rupture, nécessitant un séjour d’apaisement pour se reconstruire. Projet social, éducatif et psychologique basé sur la mise au travail effective pour relancer les processus de remobilisation psychique, d’estime de soi, de sauvegarde de sa propre intégrité psychique, et mise en perspective d’un devenir possible pour soi-même. Dossier d’habilitation à monter avec fixation d’un prix de journée.

  • Clientèle ciblée : 

    –de mai à octobre :

- Tourisme dit « vert », « solidaire », et/ou dit « insolite »

- Marcheurs de Saint Jacques de Compostelle 

         –d’octobre à avril :

- Lieu d’hébergement en séjour d’apaisement pour populations en rupture sociale

  • Perspectives financières : 

Ouverture en janvier 2015 : Mise en route avec au moins 3 roulottes sur les 6 prévues. Remplissage du taux d’hébergement à au moins 50% de mai à octobre

Mise en route d’un certain nombre de prestations ou services associés :

Service de transport de bagages

Panier de fruits et légumes croquants

Mise à disposition d’un âne bâté sur un circuit de randonnée

Autres prestations ponctuelles en lien avec le patrimoine local 

Janvier 2016 : Taux de remplissage (hébergement) à au moins 70% de mai à octobre

Taux de remplissage (hébergement) à 90% d’octobre à novembre

Développement de prestations vers les traditions éco-pastorales oubliées : cardage, teinture et tissage de la laine de brebis, utilisation du crins de cheval dans la confection de tissu ou d’instrument à cordes,…

Développement de prestations vers un savoir-faire écolo-pratique :transformation et emploi de produits de la vie courante en produits ménagers, culture de potager en carré et en lasagnes, cuisine de poissons peu connus, peu chers et abondants en mer,…

>>>> page suivante :  volet culturel

>> volet environnemental

>> page : volet social

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Welcome to the puta mierda. |
revolution made in france |
Fundacion Santa Teresa |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Réserve du 3ème RAMa
| On s'installe à Lyon !
| Lesamisdemonblog